Recherche en cours…
Fermer la fenêtre de recherche

Résultats de la recherche [ ] Tentez une nouvelle saisie afin d’affiner votre recherche


Les alaises Repo soulèvent l’enthousiasme du personnel de Göransgården

Le transfert manuel des patients dans leur lit était une opération pénible pour le personnel de Göransgården. L’ergothérapeute Cecilia Fransson a trouvé une solution étonnamment simple : une alaise verte.

Dans la maison de retraite de Göransgården à Vrigstad (banlieue de Sävsjö) en Suède, le personnel avait l’habitude d’utiliser des draps de traction et des techniques manuelles pour positionner les patients dans leur lit. Ces transferts manuels étaient pénibles, à la fois mentalement et physiquement. Ann-Viol Gundersen est aide-soignante à Göransgården et confie qu’il pouvait être très pénible d’entrer dans la chambre d’un patient dont elle savait qu'il était lourd et donc difficile à déplacer.

– C’est un travail difficile avec les opérations comme les retournements et les transferts dans le lit ; beaucoup d’entre nous ont des douleurs dans les bras et les jambes, indique Ann-Viol.

Cecilia Fransson est la première ergothérapeute de la municipalité de Sävsjö, où se trouve Göransgården. Cecilia a constaté qu’il fallait trouver une bonne solution pour positionner les patients en douceur, pour leur propre bien comme pour celui du personnel.

Une nouvelle découverte

La première étape consistait à acquérir un lève-personnes plafonnier et des harnais pour les levages assis. Cela a réellement simplifié les transferts du lit vers le fauteuil roulant et de nombreuses autres situations mais ça n’aidait en rien pour les repositionnements dans le lit. À cette époque-là, Cecilia ne savait pas qu’il existait déjà un équipement d’aide précisément développé pour faciliter les transferts dans le lit et qui ne nécessitait plus que le personnel soulève ou tire manuellement.

Ce n’est que lorsque Cecilia a participé à une journée à thème sur les transferts organisée par Liko et d’autres fabricants qu’elle a découvert l’alaise Repo de Liko. Dès qu’elle l’a vue, Cecilia a immédiatement pensé à un patient corpulent avec lequel elle travaillait.

L’alaise Repo est placée dans le lit comme une alaise ordinaire et peut être utilisée durant toute la période de soins. Elle est équipée de sangles de levage de sorte que le patient peut être soulevé dans son lit à l’aide d’un lève-personnes. En conséquence, remonter un patient dans son lit ne nécessite absolument aucune opération manuelle. Mettre un patient sur le côté devient aussi un jeu d’enfant.

– C’est incroyable que ça n’ait pas été inventé avant, déclare Cecilia à propos des alaises Repo, commercialisées sur le marché suédois depuis environ un an. Les employés de Göransgården rêvaient de dispositifs pour les aider dans ces situations, donc Cecilia n’avait aucun doute sur leur acceptation.

Nous travaillons plus vite

Comme pour tout ce qui est nouveau, il faut du temps pour que tout fonctionne de manière optimale. C’est particulièrement vrai lorsqu'il s’agit d’un produit nouveau et unique que personne n’a utilisé auparavant.

– Le personnel doit être motivé et vouloir accepter de nouveaux dispositifs, déclare Cecilia.

Afin de préserver la motivation et d’apporter les connaissances suffisantes, Cecilia et le représentant régional de Liko ont contribué à former le personnel au début. Il y avait certaines appréhensions, notamment quant au fait que le repositionnement prenne plus longtemps, un motif courant pour que le personnel « oublie » d’utiliser les dispositifs d’aide.

– Si tout le monde sait comment utiliser les alaises Repo, ça va réellement plus vite que de procéder manuellement au levage et au retournement, explique Ann-Viol Gundersen, qui montre à quelle vitesse un retournement peut être effectué lorsque deux assistants expérimentés coopèrent.

– En outre, les patients sont plus dignes, ajoute-t-elle. Ils n’ont pas le sentiment que le personnel doit faire des efforts importants parce qu’ils sont corpulents.

Patients plus corpulents, besoin accru

Le besoin en équipements d’aide au positionnement des patients s’est fait de plus en plus sentir à mesure que les populations de grandes régions du monde sont devenues de plus en plus corpulentes. L’alaise Repo peut soulever jusqu’à 500 kg afin de prendre aussi en charge les patients les plus corpulents.

Mais l’alaise Repo peut avantageusement servir pour d’autres patients, par exemple, les patients extrêmement sensibles puisque l’alaise répartit uniformément la pression sur tout le corps. Pour le personnel et les patients obèses de Göransgården, ce fut un véritable soulèvement d’enthousiasme d’être en mesure d’utiliser l’alaise Repo. C’est d’une part parce qu’elle réduit la charge physique et d’autre part parce que le personnel a le sentiment de mieux prendre soin de ses patients.

– Nous aurions dû faire cela il y a bien longtemps, conclut Ann-Viol.

La prise en compte de ceux pour qui nous développons nos produits a depuis le tout début guidé nos pas. Notre concept est la manifestation de notre vision dans notre activité quotidienne: améliorer la qualité de vie des patients et des assistants partout dans le monde.